Kosovo : un organe international de surveillance supprimé

 

7 sept. 2012

Kosovo : un organe international de surveillance supprimé

Par un amendement de sa constitution, le Kosovo a décidé aujourd’hui de supprimer le Bureau civil international (BCI), un organe de supervision international créé lors de l’indépendance de la province serbe, en février 2008. Effective à partir du 10 septembre, cette annonce mettra fin, en théorie, à la période d’indépendance sous supervision du pays. Le BCI avait notamment le pouvoir de renvoyer des responsables du gouvernement et de poser un véto à des lois, afin de garantir la protection de la minorité serbe. La KFOR (6000 hommes) et l'EULEX-Kosovo (1250 policiers) resteront toutefois déployés dans le pays. « La supervision de l'indépendance ne s'achève pas, c'est seulement la fermeture du BCI », explique Ardian Arifaj, chercheur dans un groupe de réflexion de Pristina. (Source : Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK