Kosovo : la Serbie aurait un témoin du trafic d’organes de 1998-1999

 

10 sept. 2012

Kosovo : la Serbie aurait un témoin du trafic d’organes de 1998-1999

La justice serbe a déclaré hier avoir reçu le témoignage d’un Kosovar albanais ayant participé au trafic d’organes qui aurait eu lieu lors du conflit au Kosovo. « Le témoin parle de prélèvements d'organes faits dans le nord de l'Albanie, sur des Serbes enlevés durant le conflit de 1998-99 » entre la guérilla indépendantiste albanaise kosovare et les forces serbes, a affirmé le procureur Vladimir Vukcevic. « Il décrit une opération de prélèvement du cœur d’un prisonnier serbe, dans un endroit près de Kukes [nord]. Le cœur a ensuite été vendu sur le marché noir. Il décrit la procédure en détail », poursuit le procureur. Après avoir enquêté sur ces déclarations depuis plus d’un an, les services de la justice serbe assurent de la véracité des faits. En janvier 2011, un rapport du parlementaire suisse Dick Marty mettait au grand jour ce trafic d’organes présumé et nommait les noms d’anciens dirigeants de la guérilla indépendantiste kosovare albanaise, comme celui d’Hashim Thaçi, l’actuel Premier ministre du Kosovo. Ces informations ont été démenties par Pristina. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK