Liban : Aoun affirme avoir échappé à une tentative d’assassinat

 

23 sept. 2012

Liban : Aoun affirme avoir échappé à une tentative d’assassinat

Michel Aoun, le chef du parti du Courant patriotique libre (CPL) allié au Hezbollah, a été hier soir victime d’une tentative d’assassinat. « Ils veulent m’assassiner parce qu’ils n’ont pas pu m’éliminer politiquement », a-t-il affirmé lors un discours dans la ville de Batroun (nord), sans toutefois donner de précisions sur les auteurs potentiels de l'attaque. L’attentat aurait eu lieu dans la ville de Saïda, alors que le chef politique revenait de Jezzine (sud), information démentie par le Courant du Futur, parti de l’ex-Premier ministre libanais Saad Hariri. « Le Moyen-Orient est aujourd’hui en ébullition et ils voulaient entraîner le Liban dans une crise régionale, mais nous avons réussi à maîtriser la situation », a dit M. Aoun, en accusant certains dirigeants libanais, sans les nommer, de se comporter comme des « mafieux ». Le chef du CPL a également mis en garde contre les tentatives d’achat de votes par certains candidats aux prochaines élections législatives. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL