Haïti : des ONG demandent la fin de l’immunité des Casques bleus de la MINUSTAH

 

11 oct. 2012

Haïti : des ONG demandent la fin de l’immunité des Casques bleus de la MINUSTAH

Trois ONG haïtiennes ont demandé hier au Conseil de sécurité de lutter contre l’impunité des violations des droits humains commises, selon elles, par des membres de la MINUSTAH. Les trois organisations, la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) et le Centre oecuménique des droits humains (CEDH), ne sont pas les premières à faire de telles allégations sur les Casques bleus en Haïti. Tous les militaires accusés de tels actes ont été renvoyés dans leur pays d’origine, mais seulement trois font l’objet d’un suivi judiciaire, regrettent les trois ONG. La FIDH, le RNDDH et le CEDH demandent au Conseil de sécurité d’exiger que la MINUSTAH publie le suivi des procédures impliquant les soldats rapatriés. Les ONG souhaitent aussi l’amendement du « Status of Forces Agreement » entre l'ONU et le gouvernement haïtien, de manière à contraindre les soldats de la MINUSTAH responsables de violations des droits humains à être soumis à des poursuites devant un tribunal de droit commun dans leur pays d’origine. En principe, le mandat de la MINUSTAH doit être renouvelé le 15 octobre prochain. (Source : Haïti Libre)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH