Géorgie : Tbilissi doit arrêter de critiquer Moscou

 

22 oct. 2012

Géorgie : Tbilissi doit arrêter de critiquer Moscou

Le nouveau président du Parlement géorgien, David Oussoupachvili, a affirmé hier que la Géorgie devait cesser de critiquer la Russie et éviter de créer de nouveaux problèmes. « Nous devons renoncer au rôle d’accusateur de la “Russie non démocratique” », a-t-il déclaré tout en précisant que le nouveau gouvernement n’a pas encore de « feuille de route de la normalisation des relations avec la Russie ». « Ce sera un long chemin, car on ne peut rien faire du jour au lendemain », a-t-il poursuivi avant d’ajouter que la Géorgie devait tenir compte de sa propre responsabilité « sans s’en remettre à l’aide de l’Amérique et de l’Europe ». La Géorgie est toujours candidate à l’intégration de l’OTAN et de l’UE. (Source : RIA Novosti)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MSUE