Liban : l’armée refuse de laisser Tripoli aux mains des milices

 

30 oct. 2012

Liban : l’armée refuse de laisser Tripoli aux mains des milices

Le commandant de l’armée libanaise, le général Jean Kahwagi, exprime aujourd’hui son refus de laisser la ville de Tripoli « à la merci des miliciens armés ». « L’armée veut protéger la capitale du nord et préserver sa stabilité. Elle va poursuivre ses contacts avec les responsables de la région ainsi que les chefs religieux », déclare M. Kahwagi à l’occasion d’une visite à Tripoli. « Les derniers incidents à Beyrouth et dans le Nord sont dus à la présence de groupes indisciplinés qui ont profité du climat politique instable afin de déstabiliser la situation sécuritaire », explique-t-il avant d’assurer que l’armée mettra en œuvre des mesures strictes afin de contrôler les milices formées de ressortissants étrangers. M. Kahwagi appelle également les soldats à ne pas faire preuve de discrimination envers la population de Tripoli et rappelle que « l’armée respecte tous les partis politiques tant que ces derniers appliquent la loi ». (Source : L’Orient Le Jour)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL