Soudan : Washington condamne l’utilisation de camps de réfugiés par le SPLM-N

 

31 oct. 2012

Soudan : Washington condamne l’utilisation de camps de réfugiés par le SPLM-N

La Secrétaire d'Etat adjointe américaine chargée des populations, des réfugiés et des migrations, Anne Richard, critique aujourd’hui le SPLM-N pour la présence de combattants dans certains camps de réfugiés situés en territoire sud-soudanais. De retour d’une mission dans le camp de réfugiés de Yida, Mme Richard déclare : « Nous leur avons demandé (aux rebelles) de ne pas utiliser ce camp - censé être civil - comme base de repos et récupération ou pour le recrutement de soldats. Nous avons particulièrement demandé qu'ils n'enrôlent pas d'enfants pour servir comme soldats de l'autre côté de la frontière. (…) Selon les normes internationales, les camps de réfugiés sont censés être gérés par et pour les civils ». Prônant un déménagement du camp dans une zone plus éloignée de la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud, Mme Richard explique : « Le camp de Yida a été bombardé il y a quelques mois, il y a beaucoup de mouvements de combattants dans cette zone frontalière ». Le SPLM-N combat le gouvernement de Khartoum dans les États soudanais du Kordofan-Sud et du Nil-Bleu. (Source : Le Monde)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD MINUSS