Somalie : confusion autour du nombre de soldats tués depuis 2007

 

2 nov. 2012

Somalie : confusion autour du nombre de soldats tués depuis 2007

Le porte-parole des forces armées ougandaises, le colonel Felix Kulayigye, a affirmé hier que le Kenya et le Burundi avaient perdu moins de 500 soldats, incluant les blessés, depuis le début de leur implication en Somalie en 2007. Ces propos interviennent au lendemain d’une conférence de presse du ministre adjoint kenyan des Affaires étrangères, Richard Onyonka, conférence au cours de laquelle il a affirmé que près de 2700 troupes ougandaises avaient péri depuis 2007. « Ces remarques devraient être traitées avec le mépris qu’elles méritent. Quel rôle a-t-il pour parler des Ougandais morts en Somalie? Au nom de quels intérêts fait-il ses remarques? », a déclaré le colonel Kulayigye. L’Ouganda refuse de publier le nombre de ses soldats morts sous la bannière de l’AMISOM. (Source : RBC Radio)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM

 

 

 

États liés :

Kenya Ouganda