Liban: il ne peut y avoir d'impunité pour les assassins d'al-Hassan selon Hollande

 

4 nov. 2012

Liban: il ne peut y avoir d'impunité pour les assassins d'al-Hassan selon Hollande

Le président français François Hollande a affirmé aujourd'hui à Beyrouth que les auteurs de l'attentat du 19 octobre ne bénéficieraient d'aucune impunité et a proposé l'aide de la France pour mener une enquête. « Nous sommes à la disposition du Liban [...] La France apportera tout son concours pour retrouver les auteurs de cette lâche agression », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse avec son homologue libanais Michel Sleimane. « Il ne peut y avoir d'impunité pour les assassins de (Rafic) Hariri et de (Wissam) al-Hassan », a-t-il ajouté. Concernant le conflit syrien, le président français a affirmé que « le Liban doit être protégé » des menaces de déstabilisation. Il a appelé à « dialoguer pour faire en sorte que tous ceux qui veulent déstabiliser le Liban (...) n'aient aucune prise » dans le pays. Par ailleurs, M. Sleimane a souligné l'engagement permanent et constant de la France au sein de la FINUL, remerciant M. Hollande pour la poursuite du soutien de la France à l'armée libanaise en faveur de la démocratie et de la lutte contre le terrorisme. (Source: AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL UNLOS

 

 

 

États liés :

France