Darfour : le JEM revendique une attaque contre les forces gouvernementales

 

12 nov. 2012

Darfour : le JEM revendique une attaque contre les forces gouvernementales

L’AFP rapporte aujourd’hui que les rebelles darfouris du Mouvement pour la justice et l’égalité, le JEM, ont attaqué le 10 novembre un convoi des forces gouvernementales à Changil Tobay, à environ 50 kilomètres au sud d’El Facher, la capitale soudanaise de la province du Nord Darfour. Le JEM affirme avoir mené cette attaque en collaboration avec l’Armée de libération du Soudan (ALS), dirigée par Minni Minnawi. Selon un communiqué publié par le groupe rebelle, les affrontements auraient conduit à « la capture d’un certain nombre de membres des forces gouvernementales », ainsi qu’à d’importantes pertes du côté gouvernemental. Par ailleurs, la MINUAD fait part aujourd’hui de sa vive inquiétude quant à l’escalade de la violence dans la région et explique dans un communiqué qu’« à la suite des combats, la MINUAD a évacué par pont aérien des combattants blessé […] vers El-Facher ». (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD