Haïti : le président du Conseil électoral provisoire accusé de viol

 

30 nov. 2012

Haïti : le président du Conseil électoral provisoire accusé de viol

Le président du Conseil électoral provisoire (CEP) haïtien, Josué Pierre Louis, dément aujourd’hui les accusations de viol auxquelles il fait face. M. Pierre Louis, ancien ministre de la Justice du pays, se déclare surpris des accusations portées à son encontre par une employée du CEP et son avocat, Me Reynold Georges, estime que cette accusation est « une machination politique » visant à destabiliser les institutions. Le CEP fait l’objet d’un blocage depuis plusieurs mois, le Sénat bloquant la nomination des deux derniers membres devant siéger au Conseil. Des élections législatives et municipales sont prévues en Haïti dans le courant de l’année 2013. (Source : Radio Métropole Haïti)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH