Darfour : le LJM accuse Khartoum de l’avoir attaqué

 

6 déc. 2012

Darfour : le LJM accuse Khartoum de l’avoir attaqué

Le chef du LJM, Eltigani Seisi, accuse aujourd’hui l’armée soudanaise d’avoir attaqué hier le groupe rebelle dans les environs d’El-Facher, la capitale de l’État du Nord-Darfour. « Hier, les forces du Mouvement de la libération et de la justice (LJM) ont fait l'objet d'une attaque de la part de l'armée soudanaise près d'El-Facher », indique-t-il, précisant que « deux de nos hommes ont été tués et trois autres ont été arrêtés ». Selon les médias soudanais, l’armée soudanaise aurait plutôt tué deux membres du Front révolutionnaire soudanais (FRS), une alliance de plusieurs groupes rebelles darfouris, ce que dément M. Seisi. Le chef du LJM précise qu’il a averti la MINUAD de l’incident et a demandé à la mission de l’ONU d’ouvrir une enquête. Le LJM est la seule coalition rebelle darfourie à avoir signé avec le gouvernement soudanais, le 14 juillet 2011 à Doha, le Document de Doha pour la Paix au Darfour (DDPD). (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD