Darfour : le LJM menace de se retirer du Document de Doha pour la Paix au Darfour

 

7 déc. 2012

Darfour : le LJM menace de se retirer du Document de Doha pour la Paix au Darfour

Le chef du LJM, Al-Tijani Al-Sissi, a menacé hier de se retirer du Document de Doha pour la Paix au Darfour (DDPD) qu’il a signé en juillet 2011 avec Khartoum, après que ses troupes aient essuyé mercredi 5 décembre une attaque des forces soudanaises dans la banlieue d’El-Fasher. « Nos troupes se dirigeaient vers leur camp en sachant que des forces de sécurité étaient présentes, mais elles ont été très surprises par cette attaque tard dans la nuit qui a provoqué la mort de deux d’entre elles et l’arrestation de trois autres », a-t-il expliqué, soulignant que cet incident risquait d’affecter le DDPD et de réduire ses chances de succès. Le gouverneur du Nord-Darfour, Mohammad Osman Youssef Kibir, a de son côté répété que les soldats soudanais avaient attaqué des rebelles du Front révolutionnaire soudanais (FRS), une alliance de plusieurs groupes rebelles darfouris, qui prévoyaient de bombarder El-Fasher. Le LJM est le seul groupe rebelle darfouri à avoir signé le DDPD avec le gouvernement soudanais. (Source : Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD