UA : l’UA doit accorder plus d’importance à la prévention des conflits selon son représentant au Soudan

 

20 déc. 2012

UA : l’UA doit accorder plus d’importance à la prévention des conflits selon son représentant au Soudan

Le chef du bureau de l’UA au Soudan, Mahmoud Kane, a encouragé hier son organisation à accorder plus d’importance à la prévention des conflits et a déploré le fait que la résolution des conflits en Afrique reste jusqu’ici dominée par les opérations de maintien de la paix. S’exprimant lors de l'ouverture du « Deuxième atelier journalistique de haut niveau sur l'architecture continentale de paix et de sécurité de l'UA » à Dakar, M. Kane a affirmé que « le premier défi de l'Afrique est la prévention des conflits », mais que des « avancées ont été notées dans la mise en place de l'Architecture africaine de paix », soulignant notamment la place centrale du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA dans les conflits aux Comores, au Soudan, au Mali et en Somalie. « En Afrique, les conflits naissent de la mal gouvernance, de la mauvaise gestion économique, de la non-prise en compte de la diversité, ou encore des facteurs climatiques », a pour sa part fait remarquer le professeur Abdoulaye Bathily, ministre sénégalais responsable des Questions africaines et envoyé spécial de l'UA pour la question des populations nomades mbororos. Il a appelé les médias à s'intéresser davantage à la résolution des conflits et a dit fonder beaucoup d'espoir en la mise en place de Netpeace, un réseau de journalistes sous l'égide de l'UA ayant pour objectif de promouvoir les questions de paix et de sécurité sur le continent. (Source : APANEWS)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

UA