Somalie : Caritas Somalie estime que les personnes déplacées constituent le principal problème du pays

 

4 janv. 2013

Somalie : Caritas Somalie estime que les personnes déplacées constituent le principal problème du pays

Selon le dernier rapport de Caritas Somalie, les personnes déplacées sont les principales victimes du conflit en Somalie et représentent le plus important problème du pays. Selon le rapport, au moins un million de personnes vivent en effet aujourd’hui dans des camps d’accueil en Somalie. La majeure partie des évacués provient des régions de Juba (42 %), de Banadir (15 %), de Shabele (13 %), de Bay, Bakool et Gedo (15 %), le reste provenant d’autres parties du pays. Le rapport note que le nombre de réfugiés somaliens à l’étranger s’est réduit au cours des derniers mois à cause de l’insécurité croissante qui affecte les zones frontalières et de l’amélioration des conditions de sécurité à l’intérieur de la Somalie. Le rapport souligne également que la poursuite des violences dans le centre et le sud du pays limite la liberté de mouvement des organisations humanitaires ainsi que les activités commerciales normales. (Source : Agence Fides)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM