Soudan du Sud : le SPLA dément s'être retiré des zones frontalières contestées

 

10 janv. 2013

Soudan du Sud : le SPLA dément s'être retiré des zones frontalières contestées

Le porte-parole du SPLA, Philip Aguer, a nié hier que ses troupes aient reçu l’ordre de se retirer de zones frontalières contestées. « Ce que le président a dit était une déclaration de politique générale. La directive opérationnelle de la présidence au ministère de la Défense n’a pas été émise », a-t-il expliqué. Selon lui, un tel retrait devrait être effectué des deux côtés de la frontière commune et « surveillé par un organisme indépendant afin de s’assurer que le processus a été initié des deux côtés ». Le président du comité soudanais pour la création d'une zone tampon, le général Eiman Eldeen Adawi, avait indiqué quelques heures plus tôt que le président sud-soudanais Salva Kiir avait ordonné un tel retrait et que l’opération devrait être terminée le 16 janvier. (Source : Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA