Mali : le MNLA et le MIA affirment contrôler Kidal

 

28 janv. 2013

Mali : le MNLA et le MIA affirment contrôler Kidal

Le représentant du MNLA en Europe, Moussa ag Assarid, affirme aujourd’hui que le groupe touareg laïc a repris la ville et la région de Kidal, au nord-est du Mali, avec l’aide du groupe dissident d’Ansar Dine, le Mouvement islamique de l'Azawad (MIA). « Nous contrôlons la ville de Kidal, ainsi que les villes voisines comme Tessalit et In Khalil », affirme-t-il, soulignant que « notre mouvement s'inscrit désormais dans la lutte contre les terroristes ». « Nous ne demandons pas le départ de l'armée française, nous l'approuvons quand elle lance des frappes ciblées. Mais pas quand elle ramène l'armée malienne sur notre territoire, où elle a déjà commis des exactions, aidée par des milices ethniques », ajoute M. ag Assarid, qui souligne que le MNLA, qui est prêt à discuter avec le gouvernement malien « sur la base de l'autodétermination », est « en état de belligérance » avec l'armée malienne. Par ailleurs, selon des sources locales, des dirigeants d'AQMI et d'Ansar Dine qui s’étaient réfugiés à Kidal après la chute de Gao le 26 janvier se cacheraient maintenant dans les montagnes avoisinantes. (Sources : AFP, Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUTM-Mali MISMA