RD Congo : un Tanzanien à la tête de la future force d'intervention rapide?

 

28 janv. 2013

RD Congo : un Tanzanien à la tête de la future force d'intervention rapide?

Le Représentant spécial de l’UA pour la Région des Grands Lacs, Boubacar Diarra, confirme le déploiement prochain d’une brigade spéciale d'intervention rapide composée de 2000 troupes dans l’est de la RDC. « La désignation d’un Tanzanien à la tête de la Brigade a fait l’objet d’un consensus parmi les pays de la région. L’autre point qui fait consensus, c’est l’intégration de la Brigade au sein de la MONUSCO », de préciser M. Diarra, en marge du XXe Sommet de l’UA. « Cette Brigade spéciale, qui sera formée des troupes envoyées par les États de la région, à l’exception du Burundi, de l’Ouganda et du Rwanda, sera chargée de lutter non seulement contre le M23 mais aussi contre les Maï-Maï, le Front démocratique de libération du Rwanda (FDLR) et les autres forces négatives », a-t-il ajouté. Ces propos surviennent alors même que l'annonce officielle du déploiement de cette force d'intervention rapide, qui devait avoir lieu ce matin, aurait été repoussée suite à un désaccord entre l'ONU et la SADC quant à la liberté d'action des troupes d'Afrique australe, qui devraient composer l'essentiel de la brigade d'intervention rapide, au sein de la MONUSCO. (Source : Panapress)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO

 

 

 

États liés :

Tanzanie