Darfour : OCHA dénonce les conditions de vie des déplacés

 

1er févr. 2013

Darfour : OCHA dénonce les conditions de vie des déplacés

OCHA a dénoncé hier les conditions de vie « épouvantables » de près de 100 000 personnes déplacées dans la région du Nord-Darfour. L’agence de l’ONU précise dans un communiqué que 65 000 de ces déplacés se trouvent dans la province d'El-Sireaf, où les écoles et les bureaux de l'administration sont fermés « en raison du nombre important de personnes déplacées qui s'y sont réfugiées ». « De nombreux déplacés sont venus dans la zone avec leur cheptel, augmentant de manière significative la pression sur les pâturages », indique OCHA avant d’expliquer que « ce confinement serait responsable de la mort de plusieurs bêtes, et les carcasses sont abandonnées sans être enterrées, posant un sérieux risque sanitaire ». Au cours du mois de janvier, l'ONU a fait parvenir à El-Sireaf plus de 600 tonnes de matériel humanitaire, dont des vivres pour près de 60 000 personnes. Néanmoins, « étant donné le nombre important de personnes affectées et déplacées par le conflit et leur dispersion géographique, le transport rapide de l'aide humanitaire aux personnes dans le besoin représente un grand défi », explique OCHA. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD