Soudan: Khartoum se réjouit que le Conseil de sécurité ne soit pas saisi de la question d'Abyei

 

2 févr. 2013

Soudan: Khartoum se réjouit que le Conseil de sécurité ne soit pas saisi de la question d'Abyei

Le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ali Karti, a salué hier comme une victoire la décision prise par l'UA le mois dernier de garder le différend entre Khartoum et Juba au sujet d'Abyei dans le giron africain et de ne pas saisir le Conseil de sécurité de l'ONU à ce sujet. Dans une déclaration faite à l'agence officielle SUNA, M. Karti a affirmé que ceux qui espéraient que les dirigeants africains décident de soumettre le différend au Conseil de sécurité sont maintenant déçus. Il a souligné que l'UA a donné aux deux pays trois mois pour parvenir à un compromis sur la question. Les relations entre le Soudan et l'UA se sont dégradées depuis que le Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA et le Conseil de sécurité de l'ONU ont fait part de leur soutien face à la proposition faite par l'équipe de médiation de tenir un référendum à Abyei cette année. (Source: Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA