Afghanistan : augmentation de la corruption selon l’ONUDC

 

7 févr. 2013

Afghanistan : augmentation de la corruption selon l’ONUDC

L’ONUDC révèle dans un rapport publié aujourd'hui que la moitié des Afghans ont dû payer un pot-de-vin à un fonctionnaire l’an dernier et que le coût total des pots-de-vin s’élève à 3,9 milliards de dollars. Le représentant régional de l'ONUDC, Jean-Luc Lemahieu, a expliqué que « les sommes payées par les citoyens afghans équivalent au double du revenu intérieur de l'Afghanistan et au quart des promesses faites au sommet de Tokyo ». Toujours selon le rapport, la proportion d'Afghans ayant payé des pots-de-vin est passée de 58% (en 2009) à 50% mais les sommes versées ont augmenté de 40% au cours depuis 2009. Rappelons qu'en juillet, lors de la conférence de Tokyo des donateurs sur l'aide civile et le développement en Afghanistan, il a été décidé d’allouer 16 milliards de dollars sur quatre ans à l’Afghanistan à condition que le pays effectue des progrès nets en matière de transparence et de droits de la personne. Le président afghan, Hamid Karzaï, avait reconnu en juin dernier que la corruption avait « atteint des sommets » en Afghanistan tout en accusant les pays occidentaux d'être responsables de cette situation. (Source : ATS)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUPOL Afghanistan FIAS