Darfour : cessez-le-feu entre Khartoum et une faction du JEM

 

11 févr. 2013

Darfour : cessez-le-feu entre Khartoum et une faction du JEM

Le vice-Premier ministre du Qatar, Ahmad ben Abdallah Al Mahmoud, a annoncé qu’une faction du groupe rebelle darfouri JEM, le JEM-Military Council, a signé hier à Doha un accord de cessez-le-feu avec le gouvernement de Khartoum. « Selon les termes de l’accord, un cessez-le-feu devait entrer en vigueur à minuit heure de Doha (21H00 GMT) », a-t-il indiqué, précisant que deux comités ont été formés pour superviser l’application du cessez-le-feu. Cet accord est « très important pour parvenir à la paix », et constitue « un pas pour entamer des négociations dans le but de parvenir à une paix globale », s’est-il félicité. Le porte-parole du JEM, Gibril Adam, a toutefois minimisé la portée de cet accord en assurant qu’il ne fera aucune différence sur le terrain. « Cet accord ne mettra pas fin à la guerre au Darfour et ne règlera pas les problèmes du peuple du Darfour », a-t-il réagi, soulignant que le JEM-Military Council n’était qu’une petite faction à tendance pro-gouvernementale. (Sources : Sudan Tribune, Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD