Haïti : le ministre des Affaires étrangères rejette les déclarations de Nigel Fisher

 

19 févr. 2013

Haïti : le ministre des Affaires étrangères rejette les déclarations de Nigel Fisher

Le ministre haïtien des Affaires étrangères, Pierre-Richard Casimir, a rejeté hier les propos tenus lors d’une conférence de presse, vendredi dernier, par le chef par intérim de la MINUSTAH, Nigel Fisher. Ce dernier avait déclaré que « l’impression générale qui prédomine au sein des membres du Conseil de sécurité et des Amis d’Haïti, c’est celle d’une impasse. Il y a bien sûr eu des progrès, mais ils ont été beaucoup, beaucoup plus lents que ceux auxquels nous nous attendions au début de 2012 (...) si Haïti est "open for business", certains répondent oui, mais la majorité, après un temps de réflexion, disent "Pas encore"». M. Casimir est d’avis que ces propos « ne correspondent pas à la réalité ou avec le type de discours que doit utiliser le représentant de l'Organisation des Nations Unies », et ajoute que « le gouvernement haïtien a fait beaucoup d’efforts pour améliorer le climat des affaires dans le pays, afin d'attirer le plus grand nombre d'investisseurs potentiels (...). Il y a eu de nombreux progrès et le gouvernement continue de prendre des mesures pour améliorer l'État de Droit et la sécurité juridique dans le pays », a-t-il souligné, tout en reconnaissant qu'il reste encore beaucoup à faire. (Sources : Haiti Libre et MINUSTAH)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH