Kosovo : Moscou ouvre une enquête sur le trafic d'organes

 

19 févr. 2013

Kosovo : Moscou ouvre une enquête sur le trafic d'organes

Le quotidien Voice of Russia rapporte aujourd’hui que la Russie veut coopérer à l’enquête internationale conduite en Europe sur un réseau de trafic d'organes au Kosovo et qu’elle ouvre une enquête sur le sujet. « La Russie prête une attention particulière à une enquête approfondie sur l’enlèvement et les transplantations illégales d’organes de donneur. Les forces de l’ordre russes ont intenté un procès approprié, le travail est en cours », explique un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères publié aujourd'hui. Le procureur spécial de l'Eulex-Kosovo chargé du crime organisé, Jonathan Ratel, avait récemment accusé la Russie de rétention de preuves et d’entrave à l’enquête sur le présumé trafic d’organes à la clinique Medicus au Kosovo. Le procès de la clinique Medicus concernant le trafic d’organes a repris le 11 février dernier devant la Cour suprême du Kosovo après plusieurs mois d’interruption. (Sources : Voice of Russia et Courrier des Balkans)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK