Liban : peine de mort requise contre un ex-ministre libanais et un général syrien

 

20 févr. 2013

Liban : peine de mort requise contre un ex-ministre libanais et un général syrien

La justice militaire libanaise a requis aujourd’hui la peine de mort contre l'ex-ministre libanais pro-syrien Michel Samaha et le chef des renseignements syriens, Ali Mamlouk, accusés d’avoir planifié des attentats contre des personnalités libanaises. Dans l'acte d'accusation, le juge Riad Abou Ghida affirme détenir la preuve que les accusés avaient élaboré un plan consistant à tuer, avec des explosifs, des rebelles Syriens armés et leurs passeurs, des personnalités politiques libanaises et des hommes de religion. M. Samaha, partisan du régime syrien de Bachar al-Assad arrêté le 9 août à Beyrouth, est aussi accusé d'incitation à la zizanie communautaire. Le général Mamlouk, lui, a été convoqué par la justice libanaise le 14 janvier dernier mais il ne s'est pas présenté ; un mandat d'arrêt a été lancé contre lui début février.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL UNLOS