Haïti : il faut briser l’impasse politique, selon Nigel Fisher

 

20 mars 2013

Haïti : il faut briser l’impasse politique, selon Nigel Fisher

Le Représentant spécial pour Haïti et chef de la MINUSTAH, Nigel Fisher, a souligné aujourd’hui qu’il était primordial qu’Haïti brise l’impasse politique afin de pouvoir réaliser des progrès et consolider la démocratie dans le pays. « Il est fondamental de tenir des élections crédibles en 2013 pour renforcer les institutions démocratiques, raffermir la primauté du droit et répondre aux besoins urgents des citoyens d’Haïti, comme l’emploi et la protection sociale », a-t-il déclaré devant le Conseil de sécurité de l'ONU. « Le progrès par rapport aux élections est devenu le baromètre afin de mesurer le progrès vers une culture politique plus inclusive et pour relever les défis institutionnels et développementaux, mais Haïti fait face à plusieurs défis au-delà du seul processus électoral », a-t-il ajouté. Le pays devait tenir des élections au plus tard en janvier 2012 mais, malgré la signature d'une entente entre les branches exécutive et législative en décembre dernier mettant sur pied une commission électorale, le processus n'a toujours pas avancé. (Source : ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH