JESSEN-PETERSEN, Søren Danemark

Chef de la MINUK (juin 2004 - juillet 2006)

JESSEN-PETERSEN, Søren

Søren Jessen-Petersen (1945-), de nationalité danoise, a été Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la Mission des Nations Unies au Kosovo (MINUK) de juin 2004 à juillet 2006, succédant à Harri Holkeri, qui a démissionné pour des raisons de santé.

Au cours de sa longue carrière dans la fonction publique internationale, M. Jessen-Petersen a travaillé au Bureau du Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés, à l’Union Européenne et au Secrétariat des Nations Unies. Il a été notamment le Représentant spécial de l’Union Européenne dans l’ex-République yougoslave de Macédoine de février à juin 2004. Auparavant, il avait présidé l’Initiative régionale MARRI sur les migrations, l’asile et les réfugiés, créée par l’Union Européenne dans le cadre du Pacte de Stabilité pour l’Europe du Sud-Est. À ce titre, il avait initié, développé et dirigé une stratégie pour gérer les flux migratoires dans l’Ouest des Balkans.

En qualité de Haut Commissaire adjoint pour les réfugiés, M. Jessen-Petersen a dirigé les opérations du Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies (HCR) à Genève de janvier 1998 à décembre 2001. Il a également été Directeur du Bureau de liaison du HCR à New York (1994-998), Envoyé spécial pour l’ex-Yougoslavie du HCR à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine (décembre 1995-septembre 1996) et à ce titre responsable de la vérification de la mise en œuvre de l’Annexe VII des Accords de Dayton.

Auparavant, il a rempli les fonctions de Chef de cabinet du Haut Commissaire aux Réfugiés à Genève (1990-1993), de Directeur des Relations Extérieures (1992-1994) et de Conseiller spécial du Secrétaire général Adjoint aux Affaires Politiques (1989). En 1986, il a ouvert le Bureau Régional du HCR pour les pays Nordiques, basé à Stockholm, devenant le Représentant régional du Haut commissaire dans la région jusqu’en 1989. Parmi ses nombreuses autres fonctions, M. Jessen-Petersen a travaillé pour le HCR en Afrique (Zambie, Égypte et Éthiopie) entre 1972 et 1977.