Soudan/Darfour

 

21 janv. 2008

Soudan/Darfour

Le SLM affirme que l’Envoyé spécial de l’UA pour le Darfour, Salim Ahmed Salim, « fait partie du problème et n’est pas un médiateur ». Le SLM, qui souhaite ne plus avoir de contacts avec lui, dément vouloir participer aux négociations de paix et accuse l’UA et l’ONU de «mentir au reste du monde ». Par ailleurs, le nouveau conseiller présidentiel, Mustafa Ismail, affirme que les concessions doivent être faites de manière réciproque entre le Soudan et les États-Unis.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD