La gestion de la diversité

Centre Africain de Formation pour la Paix et la Sécurité

Du 6 mai 2013 au 17 mai 2013

Addis Abéba

 

 

Le Centre Africain de Formation pour la Paix et la Sécurité (acronyme anglais ACPST) a comme mandat le renforcement des capacités des professionnels dans la conception et la mise en œuvre de politiques visant à améliorer la sécurité humaine en Afrique, cela principalement à travers des formations de courte durée et des ateliers. Le Centre a été créé en 2011 par l’Institut d’études de sécurité (acronyme anglais ISS) avec le soutien du Centre de politique de Sécurité de Genève. Fondée en 1991, ISS est un institut de recherche leader en politique appliquée, avec un personnel provenant d’environ 16 pays africains et basé dans les bureaux d’Afrique du Sud, d’Ethiopie, du Kenya et du Sénégal.

 

Description du Cours: Les pays africains sont connus pour leur diversité ethnique, linguistique et religieuse. A titre d’exemple, des pays comme le Nigeria ou le Cameroun disposent chacun de plus de 250 groupes ethniques et l’Afrique du Sud compte 11 langues officielles. Bien que certains se glorifient de cette diversité, l’idée que la diversité est à l’ origine des conflits/guerres et divers défis, économiques entre autres,  auxquels les sociétés africaines sont confrontées, est aussi bien ancrée. En raison de cette basique réalité, la question qui se pose naturellement est celle de savoir comment gérer cette diversité pour améliorer la sécurité humaine en Afrique.

 

Comment pouvons-nous gérer la diversité afin d’assurer des politiques électorales pacifiques respectant les droits humains ? De quelle manière la diversité doit-elle être abordée afin d’assurer une gestion des ressources naturelles qui promeut un développement économique équitable ? Quels mécanismes instaurer pour garantir des relations pacifiques et favorables au développement entre migrants (aussi bien migration forcée que volontaire)? Comment gérer la diversité pour assurer une justice transitoire et faciliter les processus de reconstruction dans les zones post-conflits ?

 

En essayant de répondre à ces questions, une attention particulière sera accordée aux instruments, techniques et méthodes locaux, nationaux, régionaux et globaux qui traitent de la diversité. Cela va de la création d’un conseil villageois interethnique à l’utilisation du cousinage à plaisanterie, de l’établissement de la Cour pénale Internationale (CPI) au plaidoyer sur la responsabilité de protéger (R2P). Aussi, les politiques culturelles et linguistiques, la décentralisation/sécession et les méthodes de discrimination positive  seront pris en considération.

Objectifs du cours: Ce cours a pour but d’influer de manière positive sur la prise de décisions ainsi que leur mise en œuvre, en procurant aux participants une meilleure compréhension de la diversité en Afrique, ses effets potentiels et comment certains essaient de maîtriser et d’exploiter cela a divers fins.

 

De plus,  ce cours procurera aux participants des connaissances pratiques pointues sur la gestion de la diversité dans plusieurs domaines qui vont des politiques électorales aux ressources naturelles, de la migration à la reconstruction post-conflit. Il facilitera entre les participants le développement de réseaux en vue d’échange de connaissances et d’informations ainsi qu’une action concertée dans le but de renforcer la sécurité humaine en Afrique.

 

Participants aux cours: Tous les acteurs (étatiques et non étatiques) qui travaillent sur les questions de sécurité humaine en lien avec la diversité, particulièrement ceux qui travaillent sur les problématiques qui affectent les relations intercommunautaires, sont vivement invités à postuler.

 

Langue d’instruction : Français uniquement. Un très bon niveau de français est requis pour participer à ce cours.

 

Obligation du participant: La délivrance du certificat est soumise à une assiduité et participation active au cours.

 

Comment postuler: Merci de faire parvenir une brève lettre de motivation accompagnée d'un CV avec vos informations exactes et deux références à Mme Samrawit Tsegaye - stsegaye@issafrica.org avant le 29 mars 2013. Veuillez préciser en objet la mention « Gestion de la diversité ». Postulez tôt pour garantir une place.

 

 

Retour à la liste des nouvelles

Le ROP


Membres-experts du ROP

Liste d'envoi du ROP

Inscrivez-vous gratuitement à la liste d'envoi du ROP et recevez notre bulletin par courriel

Suivez-nous sur Facebook Facebook