Comores

 

21 janv. 2008

Comores

L’UA prolonge d’un mois les sanctions visant l’île d’Anjouan, dont le chef, Mohamed Bacar, est en rébellion contre le gouvernement central des Comores, dirigé par le président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi. Les sanctions de l’UA visent 145 responsables et incluent le gel de plusieurs actifs financiers. Les autorités d’Anjouan ont arrêté plusieurs dissidents politiques depuis le début de la crise. De plus, l’île a fait face à des pénuries de carburant ces derniers mois.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MAES

 

 

 

Organisations liées :

UA