Centrafrique : les troupes ougandaises resteront au pays, affirment l’ONU et l’UA

 

5 avr. 2013

Centrafrique : les troupes ougandaises resteront au pays, affirment l’ONU et l’UA

L’agence de presse chinoise Xinhua rapporte aujourd’hui les propos de responsables de l’ONU et de l’UA affirmant que les quelque 2000 soldats ougandais déployés dans le sud-est de la Centrafrique pour combattre la LRA ne se retireront pas en dépit du récent renversement du président centrafricain François Bozizé. « Il n'y aucune raison d'envisager une quelconque suspension de la participation de l'UPDF (Uganda People's Defence Force) ou même celle des autres troupes déjà en place. Il faut rappeler qu'il s'agit d'une force autorisée par l'Union africaine sur la base d'une décision des États souverains concernés », a ainsi déclaré le 3 avril à Kampala l'Envoyé spécial de l'UA pour la LRA, Francisco Madeira. De son côté, l'Envoyé spécial de l'ONU pour l'Afrique centrale, Abou Moussa, a souligné : « Nous ne devons pas donner la moindre occasion à Joseph Kony et ses éléments de croire qu'il y a un relâchement et qu'ils peuvent continuer à commettre des exactions sur les populations en toute impunité ». Ces propos surviennent alors que de hauts-responsables militaires ougandais ont récemment annoncé le retrait de leurs troupes de la Centrafrique. (Source : Xinhua)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

ICR/LRA

 

 

 

États liés :

Ouganda