Darfour : accord de paix entre Khartoum et une faction du JEM

 

7 avr. 2013

Darfour : accord de paix entre Khartoum et une faction du JEM

Le gouvernement du Soudan a signé hier à Doha un accord de paix avec une faction dissidente du Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) dirigée par Mohamed Bashar. Cet accord « est le fruit d’intenses négociations entre les parties à Doha, dans le cadre des efforts entrepris par l’État du Qatar et la médiation conjointe UA-ONU », est-il indiqué dans un communiqué publié par la médiation. Conclu au bout de trois mois de négociations, le texte « comprend six dossiers et porte sur la sécurité, la garantie des libertés, le respect des droits de l'homme, l'octroi de l'aide aux réfugiés et le partage du pouvoir et des richesses nationales », a expliqué le délégué du JEM aux négociations, Ibrahim Moussa. L’objectif de cet accord est de permettre une meilleure application du Document de Doha pour la Paix au Darfour signé le 14 juillet 2011. Après une décennie de lutte armée aux côtés d’autres groupes rebelles, le JEM a renoncé l’année dernière à la lutte armée en échange de postes gouvernementaux pour ses représentants. (Sources : Sudan Tribune, RIA Novosti)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD