Soudan du Sud : cinq Casques bleus tués à Jonglei

 

9 avr. 2013

Soudan du Sud : cinq Casques bleus tués à Jonglei

Le porte-parole du ministère indien des Affaires étrangères, Syed Akbaruddin, a annoncé aujourd’hui que cinq soldats indiens de la MINUSS ont été tués et quatre autres blessés ce matin dans une embuscade alors qu’ils escortaient un convoi de l’ONU dans l'État de Jonglei. « Cinq soldats indiens œuvrant au maintien de la paix avec la MINUSS tués dans une embuscade au Jonglei », a-t-il rapporté sur Twitter. Selon une source onusienne sous couvert d'anonymat, au moins sept civils de la MINUSS - deux employés et cinq contractuels - ont également été tués lors de l’attaque du convoi. La Représentante spéciale de l'ONU au Soudan du Sud, Hilde Johnson, a ainsi condamné « le meurtre de soldats de maintien de la paix et de plusieurs civils dans une embuscade ». Un porte-parole de l’armée sud-soudanaise, le colonel Philip Aguer, a confirmé l’attaque et précisé que le convoi a été attaqué alors qu’il se déplaçait entre les villes de Pibor et Bor. Selon lui, le chef rebelle David Yau Yau serait responsable de l’attaque. Le Soudan du Sud accuse régulièrement le Soudan d'armer les rebelles dirigés par David Yau Yau. Ce dernier a pris les armes contre Juba en 2010, après avoir été battu aux élections locales de Jonglei par un candidat du SPLM. (Sources : AFP, Associated Press)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSS

 

 

 

États liés :

Inde