Haïti

 

22 janv. 2008

Haïti

Le Chef de la MINUSTAH, Hédi Annabi, déclare qu’une réduction drastique du nombre de Casques bleus en Haïti créerait un vide étant donné la paix encore fragile. La mission n’a pas terminé la réforme de la police et ne fait que commencer la réforme judiciaire. Haïti, qui compte 8 000 policiers, doit en avoir au moins 14 000. Selon M. Annabi, la MINUSTAH, dont le mandat expire en octobre, « n’est pas une agence de développement ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH