Burundi: Human Rights Watch dénonce un projet de loi sur les médias

 

13 avr. 2013

Burundi: Human Rights Watch dénonce un projet de loi sur les médias

L'ONG Human Rights Watch a déclaré aujourd'hui que l'adoption d'un projet de loi sur les médias par l'Assemblée nationale du Burundi le 3 avril dernier constituait une tentative de restriction de la liberté d’expression et de l'indépendance du journalisme. L'ONG recommande que le Sénat et le président rejettent cette version du projet de loi, qui porterait atteinte aux libertés fondamentales durement acquises par les Burundais. « Ce projet de loi est une tentative pour réprimer les journalistes alors que le harcèlement et l'intimidation continuels n'ont pas permis de les faire taire », a déclaré Daniel Bekele, directeur de la division Afrique à Human Rights Watch. « Le Sénat doit insister pour que ces restrictions sévères soient retirées de la loi ». Plusieurs dispositions de la version adoptée par l'Assemblée nationale restreindraient de manière significative la capacité des journalistes à couvrir les événements au Burundi, a précisé Human Rights Watch. Ce projet législatif est particulièrement préoccupant dans le contexte des élections prévues pour 2015, a expliqué Human Rights Watch puisque des journalistes et d’autres détracteurs supposés du gouvernement ont été régulièrement harcelés et menacés pendant la période électorale de 2010. (Source: Human Rights Warch)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BNUB