Tchad

 

22 janv. 2008

Tchad

Le Tchad libère trois personnes ayant remis en question la stratégie utilisée par le président tchadien Idriss Déby contre les groupes rebelles. Les libérations surviennent alors que le Tchad avait été critiqué par Amnesty International hier. Il s’agit du président du parti libéral tchadien, Kellépeté Donom, du président de l'Association des consommateurs tchadiens, Daouda El Hadj Adam, ainsi que le directeur de la radio Liberté, Lazare Djekourninga Kaoutar, libéré hier.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT