Centrafrique : la CEEAC promet une force de 2000 personnes pour la stabilisation

 

18 avr. 2013

Centrafrique : la CEEAC promet une force de 2000 personnes pour la stabilisation

Les chefs d’État de la CEEAC ont promis aujourd’hui de doter la FOMAC d’un effectif de 2000 personnes et « d'un mandat adéquat en vue d'accompagner les efforts du gouvernement » centrafricain de transition pour la sécurisation du pays. « Les chefs d'État ont convenu de doter la FOMAC d'un effectif de 2000 hommes et d'un mandat adéquat en vue d'accompagner les efforts du gouvernement de transition, tant dans le domaine de la sécurité que dans la restructuration des forces de défense et de sécurité », selon le communiqué lu à la cérémonie de clôture du sommet extraordinaire de la CEEAC qui s’est tenu aujourd’hui à N’Djamena. « L'organe de transition en place (à Bangui) n'a pas un sou dans sa caisse pour fonctionner. Il est urgent que les partenaires et les pays amis apportent leur contribution financière aux organes de la transition pour remplir sa mission », ont-ils ajouté. Ce sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEEAC fait suite à une précédente rencontre, le 3 avril dernier, où la CEEAC avait trouvé un « habillage institutionnel » afin de légitimer le nouveau président centrafricain et chef du Séléka, Michel Djotodia, tout en lui imposant de quitter le pouvoir à la fin d’une période de transition de 18 mois. (Sources : AFP, Mali Actualités, Xinhua)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUCA MICOPAX

 

 

 

Organisations liées :

CEEAC