RD Congo : le M23 nie avoir réintégré des combattants de la faction dissidente réfugiés au Rwanda

 

19 avr. 2013

RD Congo : le M23 nie avoir réintégré des combattants de la faction dissidente réfugiés au Rwanda

La direction du M23 nie aujourd’hui avoir réintégré des combattants de la faction dissidente de Bosco Ntaganda qui étaient réfugiés au Rwanda. « Il y avait bel et bien eu capture et reddition dans les rangs de notre armée de plus de 450 militaires ayant combattu aux côtés du trio Bosco Ntaganda, Baudouin Ngaruye et Jean-Marie Runiga », explique le communiqué, mais « les faits ont eu lieu lors des affrontements avec ce groupe c’est-a-dire entre le 1er et le 15 mars 2013. Il ne peut donc s’agir des retournés du Rwanda étant donné que le groupe d’indisciplinés avec les éléments leur restés fidèles ne se sont refugiés au Rwanda que le 16 mars 2013 ». Le groupe dément également avoir organisé une « cérémonie retour/réconciliation », comme l’avait affirmé le 17 avril le directeur d’ICG, Thierry Vircoulon. Le M23 a simplement réintégré « ses propres soldats (…) respectivement redéployés dans leurs unités d’origine », assure le mouvement rebelle. (Source : Radio Okapi)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO