Kosovo : Belgrade et Pristina signent un accord de normalisation de leurs relations

 

19 avr. 2013

Kosovo : Belgrade et Pristina signent un accord de normalisation de leurs relations

La chef de la diplomatie de l’UE, Catherine Ashton, annonce aujourd’hui que la Serbie et le Kosovo sont parvenus à sceller un accord en vue d’une normalisation de leurs relations. « Les négociations ont abouti. Le texte a été paraphé par les deux premiers ministres. Je veux les féliciter » car « c'est un pas de plus vers l'Europe », se réjouit-elle. « Cet accord ouvre la voie à une normalisation entre nos deux pays, nos deux peuples », se félicite le Premier ministre kosovar, Hashim Thaçi. L’accord prévoierait une partition ethnique du Kosovo entre la majorité albanaise et les 50 000 Serbes, vivant dans l’enclave nord du pays et ouvrirait la porte à une plus grande intégration du nouvel État. Le Premier ministre serbe, Ivica Dacic, a néanmoins tenu à préciser que l’accord doit encore être approuvé par « les organes de l’État » et que Belgrade « fera part de sa décision finale à l’UE, par lettre, le 22 avril prochain». La normalisation des relations entre les deux États est considérée comme un préalable nécessaire en vue d’une possible intégration de la Serbie et du Kosovo vers l'UE. La question devrait être évoquée le 22 avril prochain, lors de la prochaine réunion des ministres des Affaires européennes à Luxembourg. (Sources : AFP, Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK