RD Congo: des militaires accusés d'exactions dans le Katanga

 

22 avr. 2013

RD Congo: des militaires accusés d'exactions dans le Katanga

OCHA dénonce aujourd’hui les exactions commises contre la population civile par des militaires congolais dans la province du Katanga, au sud-est de la RDC, où l’armée continue de combattre les milices locales. « Les accusations de leurs victimes comprennent des exécutions extrajudiciaires, des tortures ou des traitements cruels et inhumains, des violences sexuelles, des extorsions, et la destruction de biens. Certaines de ces violations auraient été commises contre des civils en représailles pour leur collaboration supposée avec les Maï-Maï », souligne le rapport. L’organisation appelle par ailleurs la MONUSCO à renforcer la surveillance des soldats et envoyer tous les cas documentés au procureur militaire en vue de poursuites judiciaires. « OCHA préconise des patrouilles et une présence active de la MONUSCO dans le triangle de la mort, ce qui peut avoir un effet dissuasif et faciliter le retour des réfugiés », ajoute l’organisation. Un rapport de l’ONU sur les violations des droits de l’homme perpétrées entre le 15 et le 2 décembre 2012 à Goma et Minova est également en cours de rédaction. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO