RD Congo : situation sécuritaire instable dans le Katanga

 

24 avr. 2013

RD Congo : situation sécuritaire instable dans le Katanga

Radio Okapi rapporte aujourd’hui qu’une délégation de la MONUSCO qui s’est rendue hier dans les territoires de Kipushi et Kasenga, dans la province du Katanga, a déclaré que la situation sécuritaire demeurait instable et que les habitants qui avaient fui la présence des miliciens Bakata Katanga ne sont toujours pas revenus après la reprise des localités par les FARDC la semaine dernière. Un commandant de l’armée à Bukama, un village repris par les FARDC et considéré comme le bastion des miliciens, a affirmé que les combats entre miliciens et FARDC ont fait des morts et des blessés, sans toutefois en préciser le nombre, et a ajouté que quatre miliciens auraient été capturés par les forces armées. Le 22 avril dernier, OCHA avait dénoncé « des exécutions extrajudiciaires, des tortures (…), des traitements cruels et inhumains, des violences sexuelles, des extorsions, et la destruction de biens » commises à l’encontre des civils par les militaires congolais lors des combats entre militaires et miliciens pour le contrôle des localités. (Sources : Radio Okapi, AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO