RD Congo : Kinshasa appelle à une réunion tripartite avec le Rwanda et le HCR sur le statut des réfugiés rwandais

 

26 avr. 2013

RD Congo : Kinshasa appelle à une réunion tripartite avec le Rwanda et le HCR sur le statut des réfugiés rwandais

Le ministre congolais de l’Intérieur, Richard Muyej, a affirmé hier que la RDC souhaite organiser « en urgence une réunion tripartite RDC-Rwanda-HCR » en vue d’évaluer la mise en oeuvre de l’accord de Goma du 17 février 2010 concernant les modalités de rapatriement des réfugiés rwandais. « Toutes les activités préalables prévues n’ont jamais été organisées, notamment celles de procéder à l’identification, à la vérification, à l’enregistrement et à la collecte des intentions de retour des réfugiés rwandais dans leur pays », déplore M. Muyej, qui appelle ainsi à « la réalisation, avec l’appui de la communauté internationale, de l’enregistrement de tous les réfugiés rwandais vivant en RDC dans les zones accessibles et d’accès difficile ». Le 18 avril dernier, le HCR avait appelé le gouvernement congolais à signer une clause de cessation du statut des réfugiés rwandais, proposition refusée par Kinshasa: « Si on accède à cette clause de cessation avec le Rwanda, à un moment donné, le Rwanda peut dire donc il n’y a plus de réfugié rwandais dans notre pays et que donc tous ceux qui s’y retrouvent risquent d’être globalement pris d’office comme des Congolais alors que la nationalité congolaise ne peut pas s’acquérir de manière collective », avait expliqué le 22 avril dernier le gouverneur du Nord Kivu, Julien Paluku. (Source : Radio Okapi)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO