Kosovo : Belgrade ouvre la porte à un referendum pour valider l’accord avec Pristina

 

26 avr. 2013

Kosovo : Belgrade ouvre la porte à un referendum pour valider l’accord avec Pristina

Le vice-Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic, annonce aujourd’hui que les autorités serbes pourraient avoir recours à un référendum « dans les quinze jours » sur l’accord de normalisation signé la semaine dernière avec le Kosovo. « S’il y a un besoin, la volonté populaire sera réexaminée, mais dans un seul but, et à une seule condition, que nous en sortions unis, c’est à dire que tous soient, au final, dans l’obligation de soutenir le choix de la majorité », explique M. Vucic suite à sa rencontre avec les dirigeants serbes du nord du Kosovo. « Nous n’avons pas l’intention d’user de confrontation, de chantage. Ces gens là font partie de notre peuple », souligne-t-il, dénonçant par ailleurs les réactions « violentes » des opposants à l’accord et se disant « déçu » par la réaction de l’Église orthodoxe serbe, qui a fermement condamné le rapprochement entre la Serbie et le Kosovo. « Nous avons passé des nuits blanches à retourner les termes de cet accord dans tous les sens, à nous battre pour chaque mot. Si certains pensent qu’ils peuvent faire mieux, qu’ils y aillent. Mais pour ça, il faudrait d’abord qu’ils aient la majorité des citoyens de Serbie derrière eux », ajoute-t-il. La décision finale devrait être connue le 30 avril prochain, lors d’une prochaine rencontre avec les dirigeants des municipalités serbes de l’enclave du nord du Kosovo. (Source : Courrier des Balkans)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK