Kosovo : cinq médecins kosovars condamnés pour trafic d’organes dans l’affaire Médicus

 

29 avr. 2013

Kosovo : cinq médecins kosovars condamnés pour trafic d’organes dans l’affaire Médicus

L’AFP rapporte aujourd’hui la condamnation de cinq médecins kosovars à des peines allant jusqu'à huit ans de prison pour trafic d'organes à la clinique Medicus, près de Pristina. D’après le tribunal, la peine la plus lourde a été prononcée contre le directeur de la clinique, l’urologue Lutfi Dervishi, et son fils, Arban Dervishi, également médecin. Deux des sept inculpés ont néanmoins été acquittés, dont l’ancien haut responsable du ministère kosovar de la Santé, Ilir Rrecaj. L'acte d'accusation souligne par ailleurs que le ressortissant israélien, Moshe Harel, non présent au procès, aurait été le cerveau du réseau de recrutement de donneurs et de receveurs d'organes. Ce trafic a été découvert en novembre 2008, lorsqu'un ressortissant turc, dont un des reins venait d'être prélevé, s'est effondré devant des policiers à l'aéroport de Pristina. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK