Kosovo : deux anciens responsables soupçonnés d’être impliqués dans le trafic d’organes

 

7 mai 2013

Kosovo : deux anciens responsables soupçonnés d’être impliqués dans le trafic d’organes

Le quotidien kosovar Koha Ditore rapporte aujourd’hui que la justice européenne a ouvert, il y a quelques jours, une enquête sur deux anciens responsables kosovars concernant leur implication dans un trafic d’organes. Alush Gashi, ancien ministre de la Santé et Shaip Muja, un conseiller du Premier ministre pour la santé, auraient usé de leur influence afin de couvrir les transplantations d’organes illégales. « Ces personnes (ainsi que six autres) devraient être inculpées très prochainement » selon le journal Koha Ditore. Les motifs retenus contre eux sont les suivants : crime organisé, trafic d’organes, coups et blessures, abus de fonction, fraude et trafic d’influence. Un tribunal avait à la fin avril condamné cinq médecins kosovars pour trafic d’organes dans l’affaire Médicus. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK