ONU : le Conseil de sécurité se penche sur le terrorisme en Afrique

 

13 mai 2013

ONU : le Conseil de sécurité se penche sur le terrorisme en Afrique

Le président togolais, Faure Gnassingbé, qui a présidé aujourd’hui un débat au Conseil de sécurité de l’ONU sur le thème du terrorisme en Afrique, a déclaré que l’aide au développement était indispensable pour lutter contre le terrorisme en Afrique. « Ce n’est qu’en assurant le bien-être des citoyens, des populations, en particulier les plus pauvres et les plus faibles, que ces dernières seront moins réceptives aux idéologies extrémistes et de violence », a-t-il affirmé, citant l’exemple du Mali, où « un ménage sur cinq est confronté à une situation de malnutrition sévère ». Il a également abordé la nécessité d’une « approche régionale pour pallier tout risque de ‘migration terroriste’ », notamment du Mali. « Il faut savoir que la guerre au Mali n’est pas sans conséquences: Bamako, Ouagadougou et Niamey ont déjà été cités par le MUJAO comme cibles potentielles d’attentats », a-t-il ajouté. Le Conseil de sécurité a adopté, aujourd’hui, une déclaration qui appelle notamment « les États du Sahel et du Maghreb à intensifier la coopération et la coordination interrégionales », plaidant pour une « stratégie globale » de lutte contre le terrorisme. (Sources : Mali Actualités, What’s in Blue)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM MINUSMA MISMA

 

 

 

Organisations liées :

ONU