Soudan : Khartoum porte plainte à l’ONU contre les rebelles ayant assassiné deux dirigeants du JEM

 

14 mai 2013

Soudan : Khartoum porte plainte à l’ONU contre les rebelles ayant assassiné deux dirigeants du JEM

L'ambassadeur soudanais auprès de l'ONU, Daffa-Alla Elhag Ali Osman, a porté plainte aujourd’hui au nom du Soudan devant le Conseil de sécurité de l'ONU contre les rebelles ayant assassiné deux dirigeants du JEM qui avaient signé en avril dernier à Doha un accord de paix avec le gouvernement. « Cette attaque barbare prouve que les rebelles rejettent le règlement politique au Darfour sur la base de négociations avec le gouvernement », peut-on lire dans le document déposé au Conseil de sécurité. Le document en question contient les noms de trois personnes qui seraient impliquées dans le meurtre des dirigeants du JEM, selon Khartoum. Les autorités soudanaises adjurent le Conseil de sécurité de l'ONU de condamner le meurtre des dirigeants du JEM et de traduire ses auteurs en justice. Mohamed Bashar et Suleiman Arko ont été assassinés ainsi que cinq autres personnes lorsque leur cortège, qui les transportait du Tchad au Darfour-Nord, a été attaqué le 12 mai dernier par des combattants du Front révolutionnaire soudanais. (Source : RIA Novosti)

 

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD