Mali : la société civile refuse toute discussion avec le MNLA

 

25 mai 2013

Mali : la société civile refuse toute discussion avec le MNLA

Le président de la société civile malienne, Boureima Allaye Touré, a rejeté hier toute discussion avec le groupe rebelle touareg indépendantiste du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). La société civile malienne s’engageant « à œuvrer pour l'application effective des mandats d'arrêt émis par la justice », elle « récuse toute discussion avec le Mouvement national de libération de le MNLA », a-t-il expliqué, précisant toutefois qu’elle « a unanimement retenu de soutenir le dialogue avec l'ensemble des acteurs qui auraient volontairement déposé les armes et adhéré à un certain nombre de principes ». « Les crimes contre l'humanité et les crimes de guerre commis pendant la période de belligérance ne devront pas rester impunis », a-t-il tenu à souligner. Le Président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, a récemment nommé un conseiller spécial en charge d'entrer en dialogue avec le MNLA. (Source : Xinhua)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA MISMA