Centrafrique

 

26 janv. 2008

Centrafrique

La journée de grève nationale demandée par les fonctionnaires centrafricains n’a pas eu lieu jeudi, étant donné une faible mobilisation de la population. Le président centrafricain, François Bozizé, avait accusé l’opposition, dont les partisans de l’ancien président Ange-Felix Patasse, d’être à l’origine de la grève. Malgré la signature d’un accord de paix l’année dernière avec deux groupes rebelles, l’insécurité demeure au nord de la Centrafrique.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FOMUC