Soudan : les meurtres de deux chefs du JEM condamnés par la Commission du suivi de la mise en œuvre du Document de Doha pour la paix au Darfour

 

5 juin 2013

Soudan : les meurtres de deux chefs du JEM condamnés par la Commission du suivi de la mise en œuvre du Document de Doha pour la paix au Darfour

La Commission du suivi de la mise en œuvre du Document de Doha pour la paix au Darfour a condamné hier les meurtres le 12 mai dernier de deux chefs rebelles du JEM, Mohamed Bashar et Suleiman Arko, qui avaient signé un accord de paix avec Khartoum. « Le meurtre de Mohamed Bashar et de ses camarades » était « intentionnel et prémédité, avec pour objectif de dissuader ceux qui le souhaitent de se joindre au processus de paix », indique la commission dans un communiqué. MM. Bashar et Arko ont été tués le 12 mai dernier, lorsque leur cortège a été attaqué au Tchad par des membres des forces rebelles sous le contrôle de Gibril Ibrahim; ce dernier avait toutefois assuré que c’est le groupe de M. Bashar qui a attaqué son mouvement. (Source : Sudan Tribune)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD